Version française | English Version

Congrès Femmes En Sciences, Fev 18-20 2022, Paris, France

Bonjour à toutes et à tous,   Dans le cadre d’un projet intitulé « Femmes En Sciences« , l’Association Fédérative Nationale des Étudiant.e.s Universitaire Scientifique (AFNEUS) vous propose de participer à son premier congrès Femmes En Sciences qui aura lieu les 18, 19 et 20 février à la Cité des Sciences à Paris.  Les places pour ce congrès sont gratuites cependant elles sont limitées à 1000 places par jour, réservez la vôtre ! Le congrès en quelques mots :  Cet évènement vise à mettre en avant les femmes dans les carrières et les cursus scientifiques car leur place y est plus que nécessaire, de déconstruire les préjugés et les stéréotypes de genre mais aussi de mettre en avant la diversité des métiers et des carrières scientifiques. Des conférences et des temps d’échange seront proposés durant l’événement et seront accessibles à toutes et à tous, que vous soyez scientifique ou non. De plus, vous pourrez aller discuter avec de nombreux.euses professionnel.le.s du monde scientifique. Vous pourrez alors en apprendre plus sur leur quotidien de chercheur.euse, doctorant.e, enseignant.e, technicien·ne, etc. D’autres supports tels que des projections, des bandes dessinées et des jeux de sociétés seront à votre disposition pour en découvrir encore plus. Des ateliers de science participative seront à disposition afin de découvrir tous les aspects de la science et découvrir de nouvelles passions. Cliquez ici pour accéder directement à la billetterie en ligne sur notre site internet. Le nombre de place étant limité, vous vous engagez à venir en réservant ou à nous prévenir en cas d’annulation. La programmation des conférences et tables rondes, ainsi que la description des autres activités proposées durant le congrès sont disponibles à ce lien. Si vous avez des questions sur cet évènement, vous pouvez joindre les organisateurs via le mail femmes_en_sciences@afneus.org. A bientôt au congrès Femmes En Sciences ! Toute l’équipe de...

Lire plus »

Projet OPERANDI: lauréat 5ème appel à projets RHU

  Le service de médecine nucléaire du CHU de Nantes, l’équipe de recherche en oncologie nucléaire du CRCINA et le GIP ARRONAX, partenaires du Labex IRON, participent à cet ambitieux projet qui vise à développer des approches innovantes pour améliorer les thérapies ciblées par radionucléides de certains cancers digestifs. Le carcinome hépatocellulaire (CHC) au stade avancé et les tumeurs neuroendocrines gastro-entéro-pancréatiques (TNE-GEP) sont actuellement traités par des approches de radiothérapie interne. Ces méthodes consistent soit en une injection intra-artérielle de microsphères radioactives (radioembolisation transartérielle), soit en l’administration par voie systémique de peptides ciblés marqués radioactivement (radiothérapie interne vectorisée). Bien que très efficaces, ces traitements souffrent d’un manque de stratification des patients et d’identification précoce des répondeurs faute de biomarqueurs pertinents, notamment d’imagerie et biologiques. De plus, la réparation des dommages sur l’ADN induits par la radiothérapie est susceptible d’entraîner une résistance tumorale, ce qui réduit l’efficacité du traitement. Le projet OPERANDI vise à dépasser ces limites en élaborant des algorithmes d’intelligence artificielle basés sur l’imagerie multi-échelle prédictive et pronostique, en développeant une approche holistique de la thérapie guidée simultanément par TEP-IRM, en décodant les phénomènes de radio-résistance et de réponse tumorale aux traitements et en évaluant de nouvelles combinaisons de médicaments et de radiopharmaceutiques. « Better select, better treat, better monitor » Grâce à ce projet, de nouvelles approches diagnostiques seront développées pour la prise en charge des patients candidats à un traitement par radioembolisation ou par radiothérapie interne vectorisée. La sélection, le traitement et le suivi des patient s’en trouveront améliorés, avec à la clé une augmentation de la survie des patients et une réduction des coûts pesant sur le système de santé. La collaboration entre le monde hospitalo-universitaire et l’industrie ouvrira la voie à de nouvelles recherches, de nouveaux brevets et de nouveaux produits industriels. En intégrant et  combinant un large éventail de données d’imagerie collectées à différentes échelles et traitées grâce à l’intelligence artificielle, le projet OPERANDI offrira également la possibilité de renouveler l’enseignement de l’imagerie médicale dans les universités. Le consortium OPERANDI réunit des équipes cliniques et de recherche de premier plan : AP-HP (établissement coordinateur), CHU de Nantes, Inserm, Université de Paris, GIP ARRONAX, AFEF, CIRSE ; ainsi que des partenaires industriels à la pointe des technologies translationnelles appliquées aux patients : Atlab Pharma – Telix Pharmaceuticals, Siemens Healthineers, LXRepair, NH TherAguix. Le projet OPERANDI (Optimisation et amélioration de l’efficacité des thérapies ciblées par radionucléides dans les cancers digestifs par imagomics) est l’un des 17 projets retenus dans le cadre de la cinquième vague de l’appel à projets « Recherche Hospitalo-Universitaire » (RHU) du Programme Investissements d’avenir (PIA) dont l’opérateur est l’Agence Nationale de la Recherche (ANR). Dans ce cadre, il est doté d’un budget de 8 555 732...

Lire plus »

Une revue IRON d’excellence: Guerard et al, Acc. Chem. Res. 2021, 54:3264-3275

La recherche nantaise sur l’astate mise à l’honneur Elément chimique le plus rare sur Terre, l’astate est fort prometteur pour des applications en radiothérapie ciblée des cancers. Dans cette approche, les progrès dépendent d’une meilleure connaissance de la chimie de cet élément. Des chercheurs des laboratoires CRCINA, Subatech et CEISAM publient dans la prestigieuse revue Accounts of Chemical Research une rétrospective sur 15 années de leurs travaux. Les plus fondamentaux ont permis d’établir la nature des différentes formes stables de l’astate dans l’eau (diagramme de Pourbaix) ou de révéler sa capacité à former des interactions par liaison « halogène », une interaction attractive très spécifique et directionnelle. La détermination de l’affinité électronique de l’astate, rendue possible par une collaboration avec l’organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN – Suisse), est également essentielle pour mieux appréhender son comportement chimique. La production du radioisotope astate-211 par le cyclotron ARRONAX a aussi permis le développement de nouvelles méthodes de synthèse radiochimiques et un vrai bond en avant concernant son utilisation en thérapie des cancers. La Région des Pays de la Loire soutient ces travaux depuis 2005 ; ils ont également bénéficié de financements du Programme d’Investissements d’Avenir (Laboratoire d’Excellence IRON et Équipement d’Excellence ArronaxPlus) et du SIRIC ILIAD, et placent aujourd’hui Nantes comme principal acteur mondial de la recherche sur l’astate. Cette reconnaissance se distingue à l’échelle européenne par la création d’un réseau clinique international (action COST NOAR) qui vise à démontrer que l’astate-211 peut devenir la norme européenne pour le traitement de certaines pathologies cancéreuses. Guérard, F., Maingueneau, C., Liu, L., Eychenne, R., Gestin, J.-F., Montavon, G. & Galland, N. Advances in the Chemistry of Astatine and Implications for the Development of Radiopharmaceuticals. Acc. Chem. Res. 54, 3264–3275 (2021) https://doi.org/10.1021/acs.accounts.1c00327  Lire l’interview de François Guérard et Nicolas Galland (CNRS décembre...

Lire plus »

iSRS 2022, Abstract submission and registration opened, May 29-June 2 2022, Nantes, France

Dear Colleagues, Our community has been through a lot over the past year, and all of us are looking forward to resuming our normal habits and routines. We are excited to see everyone in person at iSRS 2022 in the historical city center of Nantes, France. The iSRS symposium series has a long and treasured history of providing valued interaction between colleagues throughout the world. Program development is being guided by a team of internationally respected leaders within the field. This conference aims to address original research in all aspects of radiopharmaceutical science; synthesis, in vitro and ex vivo studies, in vivo biodistribution or imaging, radiopharmacology, radiopharmacy, and translational clinical studies of new targeted radiotracers. ABSTRACT SUBMISSION: here (closed on december 6, 2021) REGISTRATION: here Stay tuned for iSRS 2022 updates. Sincerely, Sandrine Huclier iSRS 2022 Program Chair iSRS 2022 Promo Video iSRS 2022 Promotional...

Lire plus »

Candidature spontanée – Ingénieur en Synthèse Organique

Bonjour, Je me présente, je suis Thomas Rivière, jeune ingénieur diplômé d’un Master de chimie organique de l’Université de Nantes à la recherche d’un emploi en synthèse organique. J’ai récemment terminé un contrat d’un an au laboratoire CEISAM de l’Université de Nantes en tant qu’assistant ingénieur. Je suis donc à la recherche d’un poste similaire et me permet de vous démarcher afin de savoir si au sein de votre laboratoire vous seriez à la recherche d’un profil tel que le mien. Dans la mesure d’une réponse positive, je serais enchanté de vous renseigner sur mes compétences et mes motivations. Vous trouverez ci-joint mon CV afin de vous donner une vision générale de mon profil. Cordialement Thomas Rivière CV Thomas...

Lire plus »

Offre CDD Ingénieur, Chimie-Radiochimie, CYCERON, Caen

Titre du poste : Ingénieur chimiste-radiochimiste Date d’entrée en Fonction : à partir de novembre 2021 Durée du projet : 1 an Quotité : 100% Localisation du Poste : Centre CYCERON Employeur : Unicaen Contact : Cécile Perrio perrio@cyceron.fr Ingenieur radiochimie Recrutement – Cyceron...

Lire plus »